Présentation

Le Groupement d’Intérêt Public « Cyclotron Réunion Océan Indien » (GIP CYROI) a été créé par l’Université et le Centre Hospitalier Universitaire de La Réunion. Il est situé à Saint-Denis, sur le site de la Technopole, à proximité immédiate de l’aéroport international Roland Garros. Il anime et développe une plate-forme pluridisciplinaire d’une superficie de 4 500 m2 financée par l’Europe, l’Etat, la Région, le Département et l’intercommunalité du Nord.

L’activité du GIP CYROI concerne quatre secteurs principaux :

1°) La production de 18FDG : radiotraceur de durée de vie courte, destiné à l’imagerie du cancer par tomographie à émission de positons (TEP). L’installation du cyclotron a permis, en 2012, d’éviter 2 000 évacuations sanitaires vers la métropole et contribué à affermir le principe d’égalité des soins entre les patients de La Réunion et de la métropole. L’essor de l’imagerie par TEP se traduira, dans les années à venir, par la production de nouveaux radiotraceurs destinés à la neurologie ou aux pathologies vasculaires.

2°) La recherche fondamentale : suivant les orientations définies par le conseil scientifique international de CYROI, la plate-forme accueille des équipes et développe la recherche dans trois domaines spécifiques :

○les maladies infectieuses émergentes : à la suite de la crise du chikungunya, et dans un contexte de développement de nouvelles maladies issues des changements climatiques et environnementaux, CYROI accueillait jusqu’alors deux équipes : le centre de recherche et de veille scientifique sur les maladies émergentes (Groupement d’intérêt Scientifique CRVOI) et le Groupe de recherche sur les maladies inflammatoires (GRI-Université). Ces deux équipes ont élaboré en commun le projet d’Unité Mixte de Recherche INSERM PIMIT : Processus Infectieux en Milieu Insulaire Tropical.

○les maladies métaboliques : afin de répondre à un taux de prévalence du diabète trois fois supérieur à La Réunion par rapport à la moyenne nationale, CYROI accueillait le groupe de recherche sur les maladies inflammatoires chroniques et l’obésité (GEICO-Université), qui  évolue également vers un statut d’Unité Mixte de Recherche INSERM  DETROI : Diabète Athérotrombose Thérapie Océan Indien.

○la valorisation de la biodiversité terrestre et marine : dans un contexte de hot-spot de la biodiversité, CYROI accueille deux équipes. La première est impliquée dans le domaine de la biodiversité terrestre : l’association pour les plantes aromatiques et médicinales de l’outre-mer – Réunion (APLAMEDOM) réunit tisaneurs, planteurs, scientifiques et pharmaciens. La seconde, HYDRÔ REUNION, intervient dans le domaine marin.

Par ailleurs, la plate-forme CYROI a créé le groupe de recherche en radiochimie et imagerie du petit animal (RIPA-CYROI), qui vise à produire des radios traceurs originaux permettant d’imager par tomographie par émission de positons des animaux de recherche

3°) Le soutien à l’innovation : qui se traduit par l’accueil de jeunes entreprises au sein d’une pépinière d’entreprise en sciences du vivant.

4°) L’activité de service concernant des équipements ou spécialités scientifiques et techniques uniques à La Réunion et/ou dans l’océan indien, dont le coût d’exploitation impose une mutualisation de l’activité. La demande émane aussi bien d’équipes de recherche fondamentale, que de jeunes entreprises innovantes ou bien encore d’entreprises ou d’acteurs institutionnels ou privés de l’Océan Indien.

Nos partenaires

logo-europe logo-republique logo-region logo-departement logo-cinor logo-universite logo-chu