Unité analytique

La LC-MS/MS (Chromatographie Liquide couplée à la Spectrométrie de Masse)

La LC-MS/MS correspond à l’association de deux instruments analytiques qui sont la chromatographie liquide (HPLC) et la spectrométrie de masse (MS). Ces instruments sont couramment utilisés pour la séparation (LC) et l’identification (MS) des substances chimiques dans des milieux complexes.

La chromatographie liquide (LC) est une méthode physique de séparation à partir de laquelle tous les composés chimiques sont sélectivement distribués entre deux phases non-miscibles ; la phase mobile « liquide » parcourant la phase stationnaire « polymérique ». La rétention d’un composé dans la phase stationnaire dépend de son affinité (polarité, structure chimique…) avec cette dernière.

La spectrométrie de masse permet l’identification des substances chimiques grâce à la mesure du ratio de la masse moléculaire sur la charge électrique (m/e) des ions. Récemment le couplage des triples quadrupoles pour la spectrométrie de masse (MS/MS ou tandem de spectrométrie de masse) a permis le développement d’une nouvelle génération d’analyseur d’ions beaucoup plus sélective et spécifique pour le dépistage et l’identification de nouvelles substances.

La combinaison des interfaces MS/MS permet d’exploiter la LC-MS/MS en mode de détection SRM (selected reaction monitoring) ou en mode MRM (multiple reaction monitoring). Le mode de détection en MRM est la technique d’analyse la plus utilisée du fait de sa sensibilité et de sa sélectivité pour le dépistage et la quantification de différentes classes de composés chimiques à l’état de trace en milieu complexe (plasma, urine, salive, eaux polluées, etc.). En outre, des développements significatifs sur les différentes méthodes d’ionisation ont aussi permit la démocratisation de la LC-MS/MS.

L’efficacité de la technique d’ionisation permet d’améliorer considérablement la sensibilité de la détection des molécules. Les deux types d’ionisation les plus couramment utilisés en analyse LC-MS/MS sont l’ESI (electrospray ionization) et l’APCI (atmospheric-pressure chemical ionization). Elles sont toutes les deux complémentaires et s’adaptent à toutes les espèces chimiques (fongicides, herbicides, insecticides, toxines, résidus de produits vétérinaires, dépistage de substances prohibées, enzymes, protéines…).

La LC-MS/MS, Applied Biosystem 3200QTrap, de la plateforme analytique du CYROI fait partie de la dernière génération des triples quadrupoles LC-MS/MS de paillasses dite « hybrides » du fait de son détecteur à trappe d’ion linéaire (Qtrap). Par conséquent l’Applied Biosystem 3200Qtrap qui se dédie aussi bien à l’analyses physico-chimique dite de routine dans les domaines de l’agroalimentaire, de l’environnement, de la biologie, de la biomédicale, etc. ; qu’à la recherche et du développement (R&D) à l’innovation de nouvelles molécules dans les domaines de la protéomique, de la métabolomique, de la pharmacopée traditionnelle, etc…

Durant cette dernière décennie, la LC-MS/MS a montré qu’elle est l’exemple même d’une technologie analytique pluridisciplinaire. Au CYROI, les utilisateurs peuvent étudier le suivi des résidus de pesticides pour le contrôle de qualité et de toxicité des denrées alimentaires ou les analyse d’eaux pour la protection de l’environnement. En santé, les applications sont aussi nombreuses : diagnostic de pathologie par dosage de marqueurs, dosage de toxines chimiques, dépistage d’utilisation de produits illicites…

En outre, les prestations analytiques dites de routine effectuées par la LC-MS/MS à la demande des industries locales, intègreront le projet ambitieux dont l’objectif principal est l’accréditation ISO 17025 de l’Unité Analytique de la Plateforme du CYROI.

 

 

Nos partenaires

logo-europe logo-republique logo-region logo-departement logo-cinor logo-universite logo-chu