RIPA – Radiochimie et Imagerie du petit animal

Imagerie du petit animal

L’imagerie Nucléaire est l’outil d’imagerie moléculaire de référence. Technique non-invasive dotée d’une très haute sensibilité, elle permet d’étudier in vivo des processus physiologiques, biochimiques et moléculaires. Complémentaire des techniques d’imagerie plus morphologiques que sont la radiologie, les ultrasons ou l’IRM, elle apporte des données d’ordre fonctionnel et métabolique. Largement utilisée dans la pratique clinique, c’est également un outil de recherche extrêmement performant.

Le CYROI possède un outil d’imagerie préclinique de pointe dédié au petit animal. Ce scanner possède plusieurs modalités : les imageries TEP (Tomographie par Emission de Positrons) et TEMP (Tomographie par Emission Mono-Photonique) permettant le suivi des radiotraceurs ; et également un scanner de rayon-X pour l’obtention d’images anatomiques. Les acquisitions obtenues par les trois modalités de l’appareil sont reconstruites pour donner des images dynamiques d’une très grande précision.

Plusieurs études peuvent être menées sur cet appareil. Dans le cadre de nouveaux radiotraceurs, l’évaluation de leur biodistribution (cartographie de la répartition de la molécule dans l’organisme) et de leur pharmacocinétique (étude du devenir de la molécule dans l’organisme au cours du temps) est réalisée sur le scanner préclinique. Les résultats obtenus permettent ainsi de conclure sur le potentiel diagnostic du radiotraceur étudié sur une pathologie.

Cet outil d’imagerie peut également être employé pour l’évaluation de l’efficacité thérapeutique de nouvelles molécules à l’aide de radiotraceurs validés et utilisés en médecine nucléaire.

Radiochimie

La radiochimie est une branche de la chimie dans laquelle un atome radioactif (le radionucléide) est incorporé à une molécule d’intérêt via une réaction chimique. Cette étape est appelée radiomarquage.

Selon le type de rayonnement émis par l’atome radioactif, la molécule radiomarquée sera utilisée à des fins médicales soit pour le diagnostic d’une pathologie, soit pour la thérapie (de cancers par exemple). De nombreux radiopharmaceutiques sont utilisés en médecine nucléaire. Cependant, pour certaines applications, il est indispensable de développer de nouvelles molécules plus spécifiques.

L’Unité de recherche RIPA (Radiochimie et Imagerie du Petit Animal) dispose des outils nécessaires à la réalisation des différentes étapes de la mise au point d’un radiopharmaceutique : choix de la cible à explorer, synthèse de la molécule, radiomarquage, évaluation biologique.

Les chercheurs de RIPA ont pour objectif de synthétiser de nouveaux radiotraceurs pour l’imagerie TEP (Tomographie par Emission de Positron) et l’Imagerie TEMP (Tomographie par Emission Mono-Photonique). Les domaines d’applications sont nombreux tels que la cancérologie, l’inflammation, l’athérosclérose, diabète…

Après l’étape de radiomarquage, ces molécules radioactives sont validées in vitro, avant d’être injectées in vivo sur le petit animal. Les protocoles d’imagerie en expérimentation animale sont strictement contrôlés par un comité d’éthique.

 

Nos partenaires

logo-europe logo-republique logo-region logo-departement logo-cinor logo-universite logo-chu