Animalerie

Par Arrêté Préfectoral 2009/0126, l’animalerie du CYROI est agréée pour l’expérimentation animale sur rongeurs (rat et souris).

Les domaines d’activité :

  • Recherche fondamentale
  • Essais d’activité d’efficacité ou de toxicité des médicaments et d’autres substances biologiques et chimiques
  • Contrôle de la qualité des denrées alimentaires
  • Enseignement.

Les locaux

L’animalerie possède deux zones : une partie conventionnelle et une partie A1+ plus confinée, permettant l’accueil de modèles animaux immunodéprimés.

Chaque zone dispose d’un laboratoire distinct. L’ensemble des locaux respectent les préconisations d’aménagement : ventilation et traitement de l’air suivant un rythme permettant de fournir l’air pur et de réduire les odeurs, gaz toxiques, poussières ; température et humidité constante ; éclairage artificiel respectant les rythmes naturels des animaux, isolation phonique et musique d’ambiance, qualité des matériaux permettant un nettoyage rigoureux, autoclave spécifique, matériels adaptés visant à éviter les stress ou les blessures de l’animal.

L’animalerie est placée sous la responsabilité vétérinaire du Dr Fanny GIMIE, elle-même assistée par un ingénieur d’étude et une technicienne animalière.

L’accès

L’accès de l’animalerie est strictement limité aux personnes disposant de l’un des trois certificats suivants :

  • niveau I : pour les personnes responsables du choix des axes de recherche, des protocoles et des espèces utilisées ; cette formation leur permet d’obtenir une « autorisation nominative d’expérimenter sur l’animal ». Cette autorisation n’est possible que pour les personnes titulaires d’un diplôme sanctionnant au moins quatre années d’études supérieures dans les sciences biologiques
  • niveau II : pour les techniciens manipulateurs qui ne doivent pratiquer que sous la direction et le contrôle d’une personne elle-même « autorisée » ; la qualification de niveau II leur permet d’obtenir « l’autorisation de participer directement aux expérimentations »
  • niveau III : pour les animaliers chargés de l’entretien et des soins aux animaux ; mais si ces personnels participent également à l’expérimentation sur animaux vivants, ils doivent suivre une formation de niveau II et non de niveau III et auront à ce moment-là un statut réglementaire de personnes participant à l’expérimentation.

Le Comité d’Ethique

Le CYROI dispose également d’un comité d’éthique garant du bien être de l’animal. Tout protocole expérimental utilisant les animaux doit être validé et autorisé par celui ci.

La préparation d’un protocole expérimental doit nécessairement prendre en compte les points suivants :

  • s’assurer de la nécessité d’utiliser des animaux pour répondre à la question posée en étudiant au préalable toutes les méthodes substitutives envisageables
  • choisir l’espèce correspondant le mieux aux expériences envisagées
  • planifier ses expériences de façon à réduire au maximum le nombre d’animaux utilisés
  • éliminer les causes de douleur, d’inconfort et de stress de l’animal
  • organiser des conditions d’élevage respectant au mieux le bien-être des animaux.

Nos partenaires

logo-europe logo-republique logo-region logo-departement logo-cinor logo-universite logo-chu